• Votre panier est vide.

Sécurité de la mise en place d’un protocole de BFR

Risque de phlébite

Il est justifié de se demander si la réduction du flux sanguin ne créer pas un facteur de risque de phlébite.

L’ensemble des études qui ont mesuré les risques d’avoir une thrombose veineen conditions BFR n’ont pas noté d’effet indésirable de ce côté. La pluspart des études ont mesuré les marqueurs de la coagulation après un protocole de BFR-RE. Une étude a même réalisé un protocole BFR-RE à 2 400 mètres d’altitude à 6 degrés, la tête en bas et n’a pas montré d’augmentation significative en D-dimer, FDP (fibrin degradation product) ou PAI (plasminogen activator inhibitor).4

Concernant les populations à risque :

Des études ont mesuré les facteurs de coagulation D-dimer, FDP et CDK chez des sujets âgés suivant un protocole de BFR-RE, pour les membres inférieurs et membres supérieurs, aucune de ces études n’a montré d’augmentation des facteurs de coagulation chez les patients. Concernant les patients avec pathologie associée, une étude a été effectué chez des patients ayant eu un infarctus, qui n’a pas non plus montré d’augmentation des facteurs de coagulation plus élevé que les patients contrôle qui ont effectué le protocole sans BFR. Cependant il n’y a pas encore d’avis sur d’autres pathologies à risques, nous compléterons les donnés en fonction des avancées de la science.1,2,3

Les dérivés réactifs de l'oxygène

Les dérivés réactifs de l’oxygène sont des espèces chimiques oxygénées comme les radicaux libres, les ions oxygénés et les peroxydes. Ces dérivés réactifs de l’oxygène apparaissent dans le corps lorsque les capacités antioxydantes sont dépassé. Par exemple, lors d’un exercice de résistance classique, si les capacités antioxydantes sont dépassés, il y a une augmentation des dérivés réactifs de l’oxygène dans le muscle.5,6,7 Ceux-ci sont nécessaire à l’induction des mécanismes de défenses antioxydants, mais une surexposition peut entrainer des pathologies et ont montré une corrélation avec l’augmentation de la signalisation du système de coagulation.8,9

Lors de chirurgies orthopédiques, le desserrement du garrot est associé à une augmentation des dérivés réactifs de l’oxygène et est associé à des lésions de reperfusion.10 Il est donc judicieux de se demander si la combinaison de renforcement et de BFR ne risque pas d’entrainer une sur-augmentation de dérivés réactifs de l’oxygène qui pourrait être délétères.

Plusieurs études de sont penchés sur la question, globalement il semble que l’addition de BFR avec du travail de résistance à faible charge (dans l’étude 30% de 1RM), n’augmente pas le stress oxydatif, et qu’en réalité le stress oxydatif augmente avec la charge de l’entrainement, indépendamment à l’utilisation de BFR lors de la combinaison de BFR avec des exercices de résistance.11,12,13,14,15

Dommages musculaires

Le travail musculaire avec des charges lourdes, et notamment en excentrique, peuvent induire des dommages musculaires, notamment chez les personnes qui ne sont pas habitué à l’exercice.16

Les ischémies longues peuvent entrainer des lésions musculaires,17 donc on peut se demander si la technique BFR associé aux exercices n’entraine pas une augmentation des lésions musculaires.

Les données scientifiques suggèrent que les protocoles BFR associé à du travail à faible charge n’entrainent pas de dommage musculaire sur des protocole utilisant 1 seul type d’exercice sur 5 séries jusqu’à l’échec. Sur les protocoles prolongés et intensifs de 1 à 3 semaines à hauteur de 1 à 2 entrainements par jour, il existe un stress musculaire, mais pas de dommage au niveau des fibres msuculaires.13,18

Après les entrainements en BFR, il est normal de retrouver des douleurs musculaires pendant les jours suivant, 13 une diminution de la force immédiatement après l’exercice puis qui revient dans les jours qui suivent, 19, 20 de l’œdème musculaire pendant 24 à 48h après,21,22 mais ceux-ci ne semble pas supérieur au travail en résistance à charge lourde.20, 23

physio-learning©. Tous droits réservés. Cliquez ici pour voir les conditions d'utilisations