• Votre panier est vide.

Imagerie du tendon

Dans ce petit chapitre nous allons tout d’abord analyser les images histologique de deux tendons. 

Le premier est sain, comme vous pouvez le voir, les faisceaux de collagènes sont bien alignés et longitudinaux. On distingue peu de matrice et seulement quelques cellules entre le collagène. Si on regarde un tendon pathologique maintenant, on voit que la matrice est complétement désorganisée et qu’il y a beaucoup plus de cellules dont les protéoglycanes qui sont arrondis et bleus. De plus on observe une néovascularisation et des fibres nerveuses.

Cette modification du tendon est progressive, un tendon sain peut évoluer à travers 3 stades de tendinopathie comme nous l’avons vu dans le chapitre précédent. Il est très commun d’observer sur un même tendon les 3 stades de tendinopathies coexistant.  Nous le voyons par exemple sur cette image prise par UTC pour Ultrasound Tissue Characterisation, qui est une technique très intéressante pour visionner les tendinopathies. Sur cette image, le tendon sain est vert, le tendon réactif est bleu et la zone rouge est une zone dégénérative et c’est donc la plus atteinte.

Pieter P.R.N. d’Hooghe, Gino M.M.J. Kerkhoffs (eds.)​ The Ankle in Football​ Springer-Verlag Paris​ (2014)

Enfin les images que nous verrons au cabinet seront la plupart du temps les échographies de nos patients. Voyons donc un exemple avec cette échographie d’un tendon patellaire normal. L’os de la patella est visible au niveau de la lettre P et le tendon qui s’y accroche est longitudinal avec des faisceaux bien alignés. La deuxième image est celle d’un tendon réactif, on le distingue par l’épaississement diffus visible au niveau de la lettre D et qui est en profondeur dans le tendon. Enfin la dernière échographie nous montre un tendon considéré comme dégénératif car la zone de lésion est maintenant focale et hypoéchogène qui traduit la dégénérescence de la matrice comme nous l’avons vu précédemment.  Les tendons de nos patients seront la plupart du temps des tendons réactifs sur du dégénératifs et pourront donc présenter une zone d’atteinte focale et une zone d’atteinte diffuse. Notre action en rééducation va être de renforcer le tendon et d’agir donc sur la capacité du tendon sain à s’adapter et du tendon réactif à redevenir normal grâce à une mise en charge adaptée et des exercices spécifiques. Cela étant dit, une échographie effectuée à la fin du traitement pourra donc présenter toujours la même zone dégénérative même si le tendon à retrouver toute sa fonctionnalité et que le patient ne présente plus de douleur.  

Malliaras P, Purdam C and co ; Temporal sequence of greyscale ultrasound changes and their relationship with neovascularity and pain in the patellar tendon. Br J Sports Med 2010;44:944-947. 

physio-learning©. Tous droits réservés. Cliquez ici pour voir les conditions d'utilisations