• Votre panier est vide.

Bilan diagnostic kiné de la tendinopathie d’Achille

Diagnostic de la tendinopathie d'Achille

Palpation : La palpation a lieu debout et couché sur le ventre, on recherche la sensibilité, la chaleur, l’épaississement, un nodule et des crépitations.

La sensibilité est à 0,583 et la spécificité à 0,8451

 

Zone douloureuse : Ceci nous permet de différencier les pathologie tendineuses aux pathologie para-tendineuse. Dans les para-tendinopathies, la zone d’épaississement et de douleur maximale reste fixe par rapport à la malléole sur toute l’amplitude de la flexion plantaire, de l’hyper flexion plantaire à l’hyper flexion dorsale. Quand la problématique concerne le tendon, il y a une variation de la douleur qui diminue généralement lorsque le tendon est mis sous tension, et on sent très souvent un petit nodule.

La sensibilité est à 0,525 et la spécificité à 0,8331

 

Royal London Hospital test : Le praticien trouve la zone douloureuse en palpant le tendon en position neutre de la cheville ou en légère flexion plantaire. Puis la cheville est placé en dorsi-flexion et la palpation devient moins douloureuse voir totalement indolore.

La sensibilité est à 0,542 et la spécificité à 0,9121

 

Lorsque le diagnostic de tendinopathie d’Achille est fait, on passe au bilan fonctionnel du patient :

Bilan fonctionnel et suivi du patient

Pour le bilan fonctionnel et le suivi du patient, le questionnaire le plus utilisé est le VISA-A. Il a été développé comme un outil pour évaluer la sévérité de la tendinopathie d’Achille et permettre le suivi du patient au cours de sa rééducation.

Selon les études, une récupération complète est assimilé à un score supérieur à 90 ou 96 sur 100 et une amélioration significative du traitement est considéré lorsque le score augmente de 12 à 20 points à la fin de la rééducation.

On note que durant les études ayant utilisé le VISA-A, les patients qui commençaient avec un VISA-A faible avait autant de chance de guérir que les patients qui commençaient avec une VISA-A plus haut.3

Voici le VISA-A-F (VISA-A en français) :

Le téléchargement est disponible directement dans le chapitre de téléchargement des fichiers de la formation, en fin de formation.

Imagerie du tendon d'Achille

Echographie classique : Sur l’image de droite on voit au niveau des flèches blanches un épaississement du tendon d’Achille.1

 

Sur l’image en dessous, on voit une désorganisation des fibrilles qui correspondent à la zone du tendon rouge sur l’image UTC plus bas.5

 

Ultrasound Tissus Charaterization: On voit en rouge la zone de désorganisation des fibrilles.

Echographie doppler : l’image de droite représente la présence de vascularisation dans le tendon, qui n’apparait pas habituellement dans un tendon sain.6

Elastographie 

Avant rééducation : Image A et B

– Image A : Elastogrpahie du tendon d’Achille d’un patient symptomatique de 35 ans présentant un score de 48 au VISA-A. La couleur bleu correspond à une diminution de la dureté du tendon de 48 kPa.

-Image B : Image du tendon en doppler qui ne montre aucune qui ne montre pas de changement malgré la présence de symptôme.

Après rééducation : Image C et D

Image C : on voit qu’après 6 mois rééducation, le tendon a significativement gagné en dureté avec une augmentation de 151 kPa. Le score VISA-A est alors de 92 sur 100 !4

On voit donc que dans ce cas l’élastographie est un très bon outil qui permet de mettre en évidence un déficit de la structure du tendon. C’est aussi un très bon outil de suivi du patient qui peut être très motivant durant la rééducation.

IRM : On retrouve ce même épaississement que la première image avec les flèches blanche à l’IRM.1

 

physio-learning©. Tous droits réservés. Cliquez ici pour voir les conditions d'utilisations